Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2005 1 31 /10 /octobre /2005 00:00

 Il n'a sans doute pas le temps. Trop occupé qu'il est par le projet de sa vie : se placer au dessus de tout ce qui ressemble à l'humilité et à la démocratie.

Cependant on ne peut que lui conseiller une lecture. Elle ne sera pas facile pour lui, trop habitué à faire des raccourcis démagogiques et des petits formules électoralistes.

Pourtant la vérité n'est pas difficile à découvrir, il faut juste se donner un peu de mal, ouvrir les yeux et oublier ses préjugés. Pas facile n'est ce pas monsieur Sarkozy .. de Neuilly !

Lisez donc ce livre, pas très récent certes, mais encore au combien d'actualité, quand on entend parler un ministre de Racaille :

-------------------------------------------

En 1992 , deux sociologues, François Dubet et Didier Lapeyronie écrivaient déjà ceci:

"Les marginaux des banlieues, les minorités, les jeunes qui "galèrent" ne sont pas exploités. Ils sont ignorés et méprisés. Ils n'accèdent plus à la représentation politique. Ils sont relégués à la périphérie de nos villes.

Périodiquement, "ceux du dehors" se rappellent à "ceux du dedans". La violence, les émeutes trahissent la brutalité de l'exclusion subie et l'ampleur des frustrations éprouvées, notamment par les jeunes privés d'avenir.

A priori, les ministres de l'Intérieur qui se sont succédés place Beauvau depuis cette époque n'ont toujours pas lu cet ouvrage de référence.

Si quelqu'un peut faire passer ce bouquin à Monsieur Sarkozy, qu'il comprenne un peu mieux la désespérance de la racaille dont il parle, même si bien sûr rien ne peut justifier certains comportements extrèmes (les crapules n'ont pas d'âge). 

-------------------------------------------

On lance une quête pour l'acheter ? On l'envoit directement place Beauvau ? 

Les quartiers d'exil - Dubet

Sarkostique le sarkozy blog officiel satirique

Partager cet article

commentaires

Estelle 28/11/2006 19:21

Je n'ai pas lu cet ouvrage, en revanche j'ai eu à en résumer quelques pages en cours, ce qui m'a permis de le découvrir.
Les pages en questions tombent pile sur le sentiment de "haine" et de "rage" qu'éprouvent ces jeunes.
Les auteurs y dénoncent la disparition de la conscience de classe qui permettait à l'ouvrier, par exemple, de canaliser sa colère contre les patrons en faisant des réunions, des manifetsations, ils revendiquaient leur statut et en étaient fièrs car leur lutte était légitime et contribuait à faire avancer la société.
Aujourd'hui cette conscience et ses moyens d'action ayant disparu, "l'adversaire social" n'est plus clairement identifiable et ces "pauvres types" sont perdus dans une sorte de jungle où le seul moyen d'exprimer leur frustration est de saccager ce qui pourrait représenter la collectivité: un bus, une cabine téléphonique, la voiture de son voisin...
Cela n'excuse rien, au contraire, mais prouve que certains tiraient la sonnette d'alarme il y a déjà quelques années et que nos chers hommes d'état ont mené la politique de l'autruche, histoire de changer un peu...

Sarkophage 06/11/2005 19:43

Sarkophage n'est d'aucune obédience qui sente mauvais :-p
Par contre il parcourt le Web à la recherche d'infos et de docs. Il laisse aussi des commentaires partout ou il peut ...
Sarkophage

La Noelle 05/11/2005 12:55

Ah...t es facho alors...oups...

La Noelle 01/11/2005 10:15

c est sympa de repondre lol ;)

La Noelle 31/10/2005 12:11

tiens Sarkozozo...je t ai vu sur un blog caca beurk...tu sais le blog des nationalistes fascistes racistes xenophobes extrème droite la premiere a gauche apres le rond point.Quel desespoir la connerie...Ô toi sarko , maitre des maux...euh mots...donnes moi l absolution...euh..la solution ...

Court Forrest !

Flux RSS

FLUX RSS :







Le Musée Sarkozy